Blog SNPTES de l'académie de Lille

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 22 juin 2021

Repyramidage des enseignants-chercheurs : les revendications du SNPTES se matérialisent !

Déclaration SNPTES au comité technique ministériel du 21 juin 2021

Le comité technique ministériel de l’enseignement supérieur et de la recherche doit se prononcer aujourd’hui 21 juin 2021 sur le projet de décret qui devrait conduire à la promotion de 2 000 maîtres de conférences dans le corps des professeurs des universités. Cette mesure inédite de rattrapage de la dette de promotions que la France a contractée au fil des années auprès des femmes et hommes maîtres de conférences ne peut être que saluée par le SNPTES. Le SNPTES ira même jusqu’à s’attribuer une grande partie de la paternité de cette mesure. En effet, dès les premières discussions autour de la loi de programmation de la recherche (LPR), et face à la mise en place de ce qui allait devenir les chaires de professeur junior contre lesquelles nous sommes opposés, le SNPTES a revendiqué que soient considérés avec le plus grand des égards les collègues qui, alors que leurs conditions d’exercice se dégradaient continuellement, avaient tenu la boutique depuis deux décennies. Comme le SNPTES l’écrivait dans une lettre ouverte à la Ministre en février 2020, le SNPTES revendiquait que les maîtres de conférences en poste puissent bénéficier de promotion dans le corps des professeurs des universités. On s’indignait même alors que ces collègues auraient sinon le sentiment d’être relégués en deuxième division. Le travail négociation du SNPTES a donc porté ses fruits et a contribué à la mise en œuvre de cette mesure de repyramidage du corps des enseignants-chercheurs.

Le projet de décret matérialise ainsi cette mesure dont les grands principes ont été validés par le protocole d’accord négocié et signé par le SNPTES. Là aussi, le SNPTES se montre satisfait que ses revendications aient été prises en compte. En particulier celle sur le processus d’évaluation des candidatures qui fait intervenir en bonne intelligence le conseil académique restreint et les sections disciplinaires du conseil national des universités. Ce processus d’évaluation, puisque homogène à celui pour l’attribution de la part individuelle du nouveau régime indemnitaire des enseignants-chercheurs, devient cohérent et lisible pour les personnels.

Le SNPTES sera également très attentif à la ventilation des promotions pour que l’équilibre entre les disciplines reste l’objectif. Pour le SNPTES, les disciplines qui jusqu’alors ont réussi à avoir un ratio professeurs des universités/maîtres de conférences plus favorable que la cible que le repyramidage permettra d’atteindre, ne doivent pas bénéficier de promotions au titre de ce dernier. Le SNPTES anticipe aussi les difficultés de concilier la convergence de ce ratio par établissements et par disciplines. Ceci ne pourra se faire qu’au travers d’un pilotage fin et d’une rétroaction d’attribution des possibilités de promotions d’une année sur l’autre. Le SNPTES sera donc extrêmement vigilant aux arrêtés qui seront pris tous les ans pour fixer ces possibilités. Le SNPTES veillera également à ce que l’ensemble des 2000 promotions portées par le protocole soient effectivement utilisées et demande également que le processus

lundi 21 juin 2021

Gestionnaire d'accord de coopération interuniversitaire - cat B

Université de Lille

Direction générale déléguée aux relations internationales
Direction du développement international (DDI)
Campus Cité ScientifiqueDescriptif du poste

MISSIONS
Mission de support dans la gestion des accords de coopération interuniversitaire (accord
cadre, accord d'échanges d'étudiants, double-diplôme, convention de délocalisation,
autres conventions spécifiques d'application)
ACTIVITÉS
- Rédaction, négociation et relecture des accords de coopération
- Processus de validation et signature (en lien avec les services experts, les instances et
les partenaires)
- Enregistrement (sur le logiciel MoveOn) et archivage des accords
- Veille des accords à renouveler
- Participation à la mise en place et à la rédaction de procédures spécifiques aux
activités de la DDI
- Appui à la gestion de projet (support administratif)
CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES
- Connaissances de l'environnement universitaire et des programmes de coopération
universitaire en contexte international
- Connaissances juridiques (Droit Public, Droit de la Propriété Intelectuelle)
- Bonne expression écrite et orale
- Maitrise de l'anglais (niveau B2 souhaité) et d'une autre langue étrangère
- Maitrise des outils bureautiques
- Connaissances du logiciel MoveOn
- Capacités d'analyse et de synthèse
- Sens de l'organisation et capacité à prioriser
- Réactivité, autonomie, force de proposition

- Discrétion, sens du service public
Formations souhaités : liée à la gestion de projet en contexte international, LEA, RICI,
Eurostudies...

Niveau d'études minimum requis : Niveau IV : Baccalauréat ou diplôme équivalent

Information complémentaires

Merci d'envoyer votre CV et lettre de motivation détaillés à candidature-biatss@univlille.fr avant le 24 juin 2021 en précisant les références de l'offre en objet : 2021-632052 Gestionnaire d'accord de coopération interuniversitaire

CDD jusqu'au 20/11/2021

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux contractuels

Syndicalement.

Dany

Gestionnaire des mobilités internationales - Cat B

Université de Lille

Service Relations Internationales de la FaSEST

Faculté des Sciences Économiques, Sociales et des Territoires

campus cité scientifique

MISSIONS

Le gestionnaire des mobilités internationales a pour mission d'assurer le suivi administratif des étudiants en mobilité sortante.
Rattaché au chef de service des relations internationale et des coordinateurs mobilités de la FaSEST, le gestionnaire des mobilités internationales participera à la naissance d’une nouvelle faculté, fusion de 5 composantes de l’Université de Lille, des domaines de l’économie gestion, sociologie, géographie et culture.

ACTIVITÉS

Sous l'autorité du chef de service et en lien avec les enseignants coordinateurs mobilités:

1) Gestion des mobilités étudiantes sortantes (stage et étude) :
- Promotion des mobilités sortantes (e-mailing – affichage – préparation des réunions d’information)
- Gestion des appels à candidature pour une mobilité à l’étranger (aide au montage des candidatures avec les étudiants, vérification conformité des dossiers, préparation et participation aux commissions de sélection)
- Nomination des étudiants auprès des universités partenaires ; préparation des mobilités (réunion, constitution des dossiers des universités étrangères)
- Suivi des mobilités (contrat d’études, gestion de crises, lien avec le coordinateur étranger)

- Édition des relevés de notes au retour de l’étudiant pour la reconnaissance académique des mobilités à Lille après retranscription des notes par les coordinateurs mobilités
- Coordination étroite avec les différents secrétariats pédagogiques de la FaSEST (listing des étudiants en mobilité par formation, transmission des relevés de notes pour validation pédagogique dans apogée par les secrétariats)

2) Accueil des usagers :
- Recevoir et informer les étudiants préparant un projet de mobilité internationale sur les modalités administratives
- Aide à la constitution des différents dossiers
- Organisation et participation aux permanences des coordinateurs mobilité

3) Gestion de projets liés à la mobilité sortante
Mise en œuvre d'outils de suivi, évènements internationaux (ISW), recensement des témoignages d'étudiants

CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES

- Connaissances générales du fonctionnement de l’Université
- Connaissances générales des dispositifs institutionnels et financiers dans le domaine des relations internationales

- Compétences linguistiques en langue anglaise (niveau B2 minimum)
- Connaissance en base de données spécifiques au domaine (moveon, Online Learning Agreement)
- Accueillir du public
- Maîtriser les outils bureautiques (Word, Excel, Powerpoint…)
- Organisation d'événements en lien avec l'accueil des étudiants entrant (journées découvertes, moments de rencontres avec les étudiants sortant)

Sens de l’organisation
Capacité à travailler en équipe et en réseau (avec le service central des RI)

Domaine de formation souhaité : relations internationales, LEA, droit, comptabilité, gestion, économie, droit public

Conditions particulières d'exercice

Disponibilité en fonction de l’activité
Déplacements occasionnels en France et à l’étranger

Niveau d'études minimum requis : Niveau IV : Baccalauréat ou diplôme équivalent

Information complémentaires

Merci d'envoyer votre CV et lettre de motivation détaillés à candidature-biatss@univ-lille.fr avant le 30 juin 2021 en précisant les références de l'offre en objet : : 2021-645547 Gestionnaire des mobilités internationales

CDD du 01/09/2021 au 31/08/2022

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux contractuels

Syndicalement.

Dany

Commission Administrative Académique 22 juin 2021

Bonjour,

La Commission Administrative Académique se tiendra à Lille ce 22 juin 2021.

Syndicalement.
 
Dany

- page 1 de 122