Blog SNPTES de l'académie de Lille

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 novembre 2020

Chef.fe de Cabinet du Président - Cat A

L’Université de Lille, université pluridisciplinaire d’excellence au cœur de l’Europe du Nord, est riche d’un patrimoine culturel et scientifique exceptionnel inscrit dans l’histoire de la région des Hauts-de-France.

Forte de ses 72200 étudiant·e·s (dont 8 400 internationaux), 6 700 personnels, 66 unités de recherche et une offre de formation qui couvre l’ensemble des champs disciplinaires, l’Université de Lille s’impose comme un acteur majeur de la région pour la formation, la recherche et l’innovation et par son engagement sur les questions de société.

L’Université de Lille compte parmi ses principaux partenaires :

8 grandes écoles aux profils variés,
4 organismes nationaux de recherche (CNRS, Inserm, Inria, Inra),
le centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille − l’un des plus grands d’Europe −, le centre Oscar Lambret et l’institut Pasteur de Lille.
Cette densité et les relations privilégiées nouées entre ces acteurs exercent un effet d’entraînement et contribuent au développement équilibré de l’ensemble du territoire régional et européen.

Descriptif du poste

Au sein de la Présidence de l’Université, le/la chef.fe de cabinet conforte l’assistance apportée au Président, dont il/elle est un collaborateur-trice direct. Il/elle exerce ses missions sous l’autorité du directeur de cabinet et en lien étroit avec lui.

- Il/elle sécurise l’agenda du Président et de ses déplacements en lien avec l’assistante du Président. Il/elle accompagne au quotidien le Président dans l’exercice de ses fonctions, et participe l’organisation de ses activités.
- Il/elle rédige des notes de synthèse, des discours et prépare les dossiers du Président en lien avec les vice-présidents et les grands cadres administratifs.
- A l’interface avec les vice-présidents et les directeurs de composante, auprès desquels il/elle est un interlocuteur régulier, il/elle coordonne l’organisation et le suivi des réunions hebdomadaires du bureau, de l’équipe présidentielle et des comités de direction. Il/elle en établit les relevés de décisions.
- En lien avec la direction de la communication et les autres services concernés, il/elle contribue à la coordination politique dans l’organisation d’événements institutionnels, intervient directement dans la communication du Président (rédaction d’éditoriaux et de discours, tenue des réseaux sociaux comme Twitter, LinkedIn, etc.). Il concourt à l’identification d’informations devant faire l’objet d’une communication ciblée de l’établissement envers la presse, et effectue une veille politique de la presse spécialisée.
- Il/elle s’assure du respect du protocole dans l’organisation des activités du Président.
- En étroite collaboration avec le directeur de cabinet et le secrétariat de la présidence, il/elle supervise la correspondance de la Présidence et s’assure des réponses apportées.
- Il/elle assure un relevé et une veille de la boite email « Présidence », ainsi que la modération des listes de diffusion.
- En collaboration avec le directeur de cabinet, il effectue un suivi des dossiers quotidiens de la Présidence afin de sécuriser leur traitement.

Profil recherché

- Bonne connaissance de l’organisation de l’université, de son fonctionnement, de son environnement institutionnel et partenarial

- Savoir rendre compte
- Savoir parfaitement rédiger
- Savoir prendre des initiatives, s’adapter

- Disponibilité et réactivité
- Savoir travailler en équipe
- Avoir le sens des relations humaines et de la diplomatie
- Sens de la discrétion et de la confidentialité

- Expérience sur un poste similaire souhaitée
- La maîtrise de l’anglais est un plus

Niveau d'études minimum requis Niveau II : Bac + 4 Master 1 ou diplôme équivalent

Information complémentaires

Les candidatures CV et lettre de motivation sont à transmettre à candidature-biatss@univ-lille.fr en précisant la référence de l'offre.

CDI - Salaire selon profil et expérience

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels

Syndicalement.

Dany

Technicien-ne en formation et en orientation-insertion professionnelle - Cat B

Université de lille

Faculté des sciences et technologies

Pôle scolarité

Villeneuve d'Ascq

Descriptif du poste

Missions

Seconder la personne en charge du développement de la formation continue au sein de la FST

Activités principales et associées

Accueillir et informer les divers publics (enseignants, étudiants, stagiaires, partenaires extérieurs)
Assurer la gestion et le suivi administratif des activités du service (contrat de professionnalisation, Formation Continue ...)
Collecter, traiter, contrôler et conserver des informations dans un ou des domaines de spécialité et en vue du montage d'un dossier pour obtenir une certification, constituer des dossiers documentaires et guider les publics dans leur recherche
Participer à l'organisation de salons, de journées portes ouvertes, de conférences
Alimenter des bases de données, répondre aux enquêtes
Réaliser divers documents relatifs aux manifestations, colloques…
Constituer des dossiers documentaires et en assurer la mise à jour
Assurer une communication adaptée dans la diffusion des informations

Connaissances théoriques, disciplinaires et sur l’environnement professionnel

Méthodes et outils d'aide à l'orientation
Connaissances de la FTLV
Connaissances des acteurs institutionnels liés à la formation continue (Pôle emploi, Direccte, OPCO...)

Savoir-faire opérationnels

Savoir gérer son activité dans un calendrier et un cadre de gestion complexe
Savoir planifier son activité et respecter les délais
Accueillir les populations concernées
S'exprimer de façon claire et concise
Utiliser les bases de données et les logiciels de bureautique
Utiliser les techniques de gestion administrative et de secrétariat (application)
Rédiger des documents simples d'information et de communication

Savoir- faire comportementaux

Sens relationnel
Capacité d'écoute
Sens de l'organisation

Profil recherché

Expérience du monde universitaire souhaitée

Niveau d'études minimum requis

Niveau III : Bac + 2 BTS, DUT, ou diplôme équivalent

Information complémentaires

CCD jusqu'au 31 août 2021 - Envoyer CV et lettre motivation à candidature-biatss@univ-lille.fr

Ne pas oublier de préciser les références de l'offre : 473 611

Nature de l'emploi Emploi ouvert aux contractuels

Syndicalement.

Dany

Adjoint-e en gestion administrative et financière - Cat C

Université de Lille

Faculté des Sciences et Technologies

UCCS

Campus Cité scientifique

Villeneuve d'Ascq

Descriptif du poste

Missions

L’agent réalisera des actes administratifs et de gestion au sein de l'UCCS : Il effectuera la gestion courante(commande, missions, service fait), le suivi budgétaire et le secrétariat d'un axe de recherche de 50 personnes environ. L'agent aura en charge la gestion des crédits de 3 tutelles (Université de Lille, Centrale Lille Institut et le CNRS).
L'agent intégrera un Pôle Administratif et Financier composé de 6 agents et piloté par une responsable administrative.

Missions principales et associées

- Effectuer les tâches administratives quotidiennes : accueil des visiteurs envoi de mail, réunion,...
- Élaborer les commandes dans les logiciels de gestion (Sifac pour l'ULille, Cocktail pour Centrael Lille Institut et Geslab pour le CNRS), les réceptionner et suivre la facturation ;
- Organiser les déplacements du personnel de l’Unité, Validation de billet de train, saisie des ordres de mission, édition des états de frais.
- Assister les enseignants-chercheurs et chercheurs dans l'organisation de congres
-Classer et archiver les documents

Connaissances théoriques, disciplinaires et sur l’environnement professionnel

- Des techniques du secrétariat,
- Du milieu de la recherche,
- De la réglementation de base de la gestion financière,
- Des règles de fonctionnement de l’administration de la recherche,
- Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, internet…) et des logiciels de gestion (Sifac, Easylab,cocktail, geslab, rydoo...);
- Connaissance souhaitée de l'Anglais (écrit et oral).

Savoir-faire opérationnels

- Anticiper et apprécier la charge de travail pour la planifier;
- Savoir travailler en équipe;
- Gérer plusieurs tâches en même temps;
- Coordonner et synthétiser les informations provenant de sources variées.

Savoir-faire comportementaux

- Capacité d’adaptation,
- Rigueur,
- Assiduité,
- Dynamisme

Conditions particulières d'exercice

L'UCCS est une Unité Mixte de Recherche qui dépend de 4 tutelles : Université de Lille, CNRS, Université d'Artois, Centrale Lille Institut

Profil recherché Gestion, secrétariat, comptabilité.

Information complémentaires

Envoyer CV et lettre de motivation à candidature-biatss@univ-lille.fr

Ne pas oublier de préciser les références de l'offre : 471 438

Nature de l'emploi Emploi ouvert aux contractuels

Syndicalement.

Dany

Sortie de confinement : les étudiants en cursus universitaires ne doivent pas être pénalisés

Mardi 24 novembre, le Président de la République annonçait les modalités de sortie du deuxième confinement. Dans le champ de l’enseignement supérieur, le SNPTES interpelle le gouvernement sur la date de réouverture des universités qui n’aurait lieu qu’en février. En effet, pourquoi si tardivement alors que la réouverture normale des lycées, mais aussi celle des restaurants comme celle des salles de sport, lieux où le port du masque est impossible, pourraient être effectives à partir du 20 janvier. Le SNPTES s’interroge sur cette différence de traitement pour les universités !?

Pour le SNPTES, les étudiantes et étudiants en cursus universitaires sont grandement pénalisés par l’enseignement tout à distance qui ne peut être vu que comme un enseignement dégradé. Ces étudiants, pour la plupart déjà scolairement fragilisés par le premier confinement, ont besoin de retrouver au plus vite l’encadrement et la présence des enseignants. Le SNPTES le rappelle une nouvelle fois ici : rien ne peut remplacer le contact humain dans une formation et si le tout à distance s’est imposé, c’est uniquement pour faire face à la crise sanitaire. Pour le SNPTES, ce distanciel ne sera pas sans préjudice pour la formation de notre jeunesse.
Ainsi, si le SNPTES tient à saluer une nouvelle fois ici le travail et l’investissement de l’ensemble des personnels de l’enseignement supérieur qui œuvrent sans relâche pour assurer la formation et l’accompagnement de leurs étudiants, il se fait aussi le relais de leur frustration de ne pas pouvoir, dans ce cadre, mieux répondre aux difficultés des étudiants.

Pourquoi différencier la reprise universitaire de l’ensemble des autres retours à la normale ?  Pourquoi, si les conditions sanitaires le permettent, les étudiantes, les étudiants et les personnels devraient attendre 10 jours supplémentaires pour reprendre, autant que faire se peut, le cours normal des formations ? La très grande majorité des universités a pourtant su dès la rentrée prendre toutes les mesures nécessaires pour freiner l’épidémie : masque, distanciation physique, gel hydroalcoolique, hybridation, adaptation des jauges, etc.

Pour le SNPTES, si les conditions sanitaires le permettent dans les lycées, rien ne justifie qu’avec leurs protocoles sanitaires renforcés, les universités ne puissent pas reprendre dès le 20 janvier. C’est une question de justice et de cohérence !

- page 1 de 91